Buenos Aires, Argentina
(+549) 11 54147112 info@360responsibletourism.com
  • Bonanza
  • Meteo
Langues: es_ESusfr_FRit_IT

La Ville Autonome de Buenos Aires

Caminito

Hébergement

Hôtel Cooperativa BAUEN

La Coopérative Hôtel Bauen se forma en 2003 après la longue lutte entrepresariale avec l’occupation de cet hôtel si emblématique de la ville. En effet, il fut construit par le gouvernement militaire pour le Mondial de Football de 1978 et possède une longue histoire de financement frauduleux, et autres actes. A cette époque, les employés de l’hôtel ont réaménagé l’établissement et ont réussi à obtenir une clientèle importante, surtout grâce au marché du tourisme Solidaire.
Les touristes qui logent dans l’hôtel, contribuent non seulement au maintien de la Coopérative et de ses travailleurs, mais aussi ils peuvent participer à un discours, mené par un des dirigeants de la Coopérative sur le Mouvement National des Entreprises Récupérées (MNER) et de l’histoire del BAUEN.

Transport

Nous effectuons nos déplacements à pieds, en bus, en métro et taxi.
Buenos Aires

Activités prévues

Tour du centre ville

Le tour de la ville dure approximativement 4 heures et parcourt les endroits les plus importants : la Place du Congrès, la Place de Mai, en passant par les quartiers de San Telmo, Puerto Madero, Recoleta et Palermo. Il s’agit de conter l’histoire de la fondation de la ville : les évènements politiques depuis l’époque de Perón, durant lesquels la Place de Mai fut le centre des manifestations, la contribution des immigrants à l’architecture de la ville, les caractéristiques de chaque quartier, et les mutations économiques et sociales.

Au-delà du “Caminito” le quartier de la Boca existe

Le projet qui commença en 2007, fut réalisé par l’ONG italienne ICEI. Ce projet propose l’amélioration des conditions de vie de la population des quartiers de La Boca et Barracas, grâce à la participation directe de groupes marginaux des quartiers dans des activités de tourisme durable. Ce sont des initiatives d’introduction sociale, qui ont pour but la valorisation socioculturelle des quartiers à problèmes de la ville.

La Boca

Visites du Centre d’Interprétation du Pont Téléphérique et du Musée Benito Quinquela Martín puis nous nous promenons dans la zone du Caminito. Nous déjeunons au Conventillo-Bar, puis nous allons au Concierto de Cuchillo, nous y visitons le patio des sculptures. Ensuite, nous partons en direction de l’atelier de Walde ; nous visitons les Pompiers Volontaires de La Boca, l’Editorial Eloísa Cartonera ainsi qu’un atelier de Reliure. Nous marchons jusqu’à Los Pibes del Playón, pour une dégustation d’alfajores, en passant par La Bombonera. Nous visitons la Maison-Atelier Celia Chevalier puis la galerie d’arts.

Barracas

Visite des édifices de l’ancienne fabrique d’Alpargatas, la Bibliothèque Populaire Sociedad Luz. Visites de deux icones de collectivités religieuses du quartier de Barracas: le temple de la Communauté Or-Torah et l’Eglise Santa Felicitas située sur la Place Colombia. Pizzería Los Campeones de l’Avenue Montes de Oca et Brandsen.

Théâtre Communautaire

Dans la ville de Buenos Aires se sont développées des compagnies de théâtre, travaillant autour du théâtre communautaire. Les activités se déroulent dans les quartiers, afin d’y intégrer à la population locale. Les thèmes sont généralement évoqués d’une manière socialisante et constructive, afin d’attirer l’intérêt d’un maximum de jeunes. Ces propositions de théâtre communautaire se font au sein des compagnies « Grupo de teatro Catalinas Sur » ou « Circuito Cultural Barracas ».

Les Mères

Les Mères se retrouvent tous les jeudis à 15H30, pour faire le tour de la Place de Mai. Elles avancent, et le font depuis 30 ans, depuis la dictature militaire afin de réclamer “l’apparition en vie” de leurs enfants et de tous les enfants disparus des familles. De nos jours, elles demandent à ce que les assassins soient dénoncés et jugés. Elles exigent la justice sociale et luttent contre la pauvreté. Elles veulent faire justice des causes pour lesquelles furent assassinés leurs enfants. Il ne s’agit pas de femmes vaincues par la vie, au contraire sous des foulards blancs, apparaissent des visages souriants et combattants.

Musée ESMA

Le musée se visite du lundi au mardi, de 9 heures à 17 heures, ainsi que les week-ends, de 12 heures à 18 heures. La visite dure approximativement deux heures et se fait seulement avec un guide, préalablement réservé par téléphone. Durant la visite, nous parcourons l’édifice de l’ancienne Ecole Mécanique de l’Armée. Le guide nous donne de nombreuses informations sur l’histoire, les objectifs et le fonctionnement du musée. De plus, à la fin de notre parcours nous pouvons aller voir les différentes expositions présentes dans le musée, qui nous apportent différentes aspects du terrorisme d’Etat en Argentine.

Musées Suggérés

MALBA; Musée Etnographique; Xul Solar; Musée de motivos argentinos José Hernandez; Centre Culturel Recoleta; Hôtel des Immigrants; Musée de la Dette Externe; Musée Evita; Musée Historique et Numismatique; Musée de l’Art Hispanoaméricain, Isaac Fernández Blanco.
Madres de plaza de Mayo

HTTP/1.1 200 OK Date: Tue, 19 Jun 2018 00:46:05 GMT Server: Apache Set-Cookie: bb_lastvisit=1529369165; expires=Wed, 19-Jun-2019 00:46:05 GMT; path=/ Set-Cookie: bb_lastactivity=0; expires=Wed, 19-Jun-2019 00:46:05 GMT; path=/ Set-Cookie: PHPSESSID=m13cnc67hgfu96lmivi255ipp7; path=/ Expires: Thu, 19 Nov 1981 08:52:00 GMT Cache-Control: private Pragma: private Content-Encoding: gzip Content-Length: 6455 Keep-Alive: timeout=2, max=148 Connection: Keep-Alive Content-Type: text/html; charset=ISO-8859-1 \[sF~V&Hm$׊HIdLɲ++ZI&gOC0PV[yڷ<{.(m%uH"{篏??l7Nh}j=z.{qL[*q4Ȃ8rV#qMZ777͛fZWw4V:돍ԳgC$q#ѓnzrM/:[[`:f#B7u:"l̂O+É\` 6y0:q(k\N#6}(Fm;{=_E1=,}ڽR_س<9 oI.s 89 2GRoݙAlxP|kvzrvVKŠꣳ3S|=E^>5o|Z&^=$<3ȤǓgͷ闳NgoK?z`p`k"[I-y&  `n~q n1MM"'q&1a*k2m@oX&RL4%x_,(&] ͨ|Z(V}yryy՛3`I;^[ݝ^a[<~sqz뿝Σ(O_~^z4 ezD5 ?{su[cgY,?H]le}DS)Nlr6E{=}y~v- "0kyL#~)c4ԖKA.4I^8___ѤP~ OC~qrv~tb}s:~9vmKjvvL<sM*o Q|H}6P}sݳ˓m`)e)rT^\*oˆ',Ci?W6ěKa(3eg w2}J-=/~9W2 #ߥ4xw0b_61ئXxqO)z 1w귆7N6AdB ֒mԚ@CXz'b 3€]k#» ˋ4o:7h,laӾW$YVjL0o eAB谥^bh} @ۍO,F.F>L;t3n 3٧WNOEHdH" dW&oJ0 5vJF8Jn^CW;uY<5^}d炸 &#_Q;p`$ͷӑ#0: D4s 2tC"/GX=l4`-ěD 5#ZmsEҍPW"GAZRhGQ9wҌ ^ ~w.'20t;c6?$I-AADl"AjBi}Gba,B^xO<8o m?pSl=қ2:x=H>:w*EQW("k4 :i_@Xuf)Bp#W$n92ƒ?]5fa7dc@zXWRκ%M:H 1 BFJoԚ#aeXEodPR?@Ճg C!mF6iy`CxE{]8x_pw۴ ;D~yb͂56(C<|_b r `n8[f5͡V^nPk;1֚tH$umgTrOxO3@I<ڍu-a_:GK|Y; $g}*/`q6!?o U#&vQRF8NJs*6dXPw:\*B(?뿌;8PtOJmW (|dvE ??/MfźVjKunꚞBu讫@3Y BL# Q0h" Ok.ΠB=kwֈ.\w܇Zǭ,4^涥Ɍho^|?j2m.xm=,3q/#DZ[E"Zoj-ّ[6pa05&4 h ZWyqM~Wuo(?u\q'%芯t4#p ,cUb~7,{k~} 恎@mIF+0 M軨OE3ƹl12Ѿ38&rs2 W2DE"GSaO=qp}L{@"-hz_Kdz} @&fy ؿw@ iy $Qm|1Z 90X UL"5.?XQ b92> )z Thb2((l6QKafxR51J&T!V*gÖ +?=4s(E-Z;w2BًwMIfslFR36`TrZeeQ/ElӳS#sۣ/ 98- xOi35YlE[\RԮ,d7[) P`YSCqW5-_,v%AE U=sz:C*l焍rInMČtuY;Kw,Ы%^/u!;=XFwzEe˗Z4oG[eqɢbз$=y5:5(J]ӯچ8ΘH;v]3ozy8ZWBϭMm\ [x\m- !2*OPAI!06ɴTuQTeq5 q  (P")9J#j+ V<-X^39r"JIb˒'n`-ŧR+ݘ@Lrz*̧J;HxӺ `-eT\ʨ Q?Z{ؗJCS qeh] =eՉJluޭaV"Y½R\ `[+c`!DPeBQ_)0iCm=br FcI?ܩn#s$5(٨F()P\C/tXtnAPY+̸[{F.%Ar(4J3ԞY9A.B_곧 t݊Sۙ/~R0➹TW`ߛq ǧ+"N$2MvP2pQDx);q}"| ^өsI2q82݃ZlZ}Xuh*>^(i, Cl |o@qݩL~AҏuJ} f>}Ԕ prAY7&–sO? yR`ĥpDx-|16Dq]`WQR,UP'E6[},w)ST? 8J7-H^EP8ÇOnñnD4YOR-2+uH2. ^G X87# G+Ln%"(o%O ,@%O 5'Hf@L7)9lL}=ZHy+r*/PPU7cܠ!֛x y=((ϊ=K  :9rIiz4'VJҳg('ݲJS:ŽJ-GSeXFuk_qV#Mpq=-(fΑeJ֩rl`L-yDJ^Dd(=1a ]+#7kAц)o5:Rf509HBoR%D^:96I-HU